interminable

interminable

interminable [ ɛ̃tɛrminabl ] adj.
• 1361; bas lat. interminabilis
Qui n'a pas ou ne semble pas avoir de terme, de limite (dans l'espace ou dans le temps). infini, long. Cortège, file interminable. « des mains pâles, aux doigts interminables » (Maupassant). Discours interminable. Une attente, une journée interminable. ⊗ CONTR. 1. Bref, 1. court.

interminable adjectif (bas latin interminabilis) Qui ne peut être terminé, dure très longtemps : Discours interminable.interminable (synonymes) adjectif (bas latin interminabilis) Qui ne peut être terminé, dure très longtemps
Synonymes :
- démesuré
- énorme
- illimité

interminable
adj. Qui ne peut ou ne semble pas pouvoir se terminer, très long. Cortège interminable. Discours interminable.

⇒INTERMINABLE, adj.
A. — Qui n'a pas de fin, de limite; qu'on ne peut pas terminer. Synon. illimité, infini. La lutte interminable entre le despotisme et l'anarchie (LAMENNAIS, Religion, 1826, p. 208). Catholique étonnamment fidèle, il s'arrangeait pour retenir le dogme tridentin [du concile de Trente] de l'enfer interminable, en écartant l'irrévocabilité de la damnation (BLOY, Désesp., 1886, p. 75). Il était de ceux qui croient à la vie interminable (MONTESQUIOU, Mém., t. 1, 1921, p. 2077).
B. — P. exagér. Qui semble ne pas avoir de fin.
1. [Dans l'espace] Synon. démesuré, gigantesque, immense. Plaine, procession interminable. [Le comte] croisa ses interminables jambes qui semblaient toujours un peu l'embarrasser (COPPÉE, Longues et brèves, 1893, p. 226). Elle l'avait arrêté [un serpent] par la queue et remontant une froide et interminable échine, (...) elle en avait fait deux tronçons inégaux (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 78) :
1. ... les côtés de la route, où ce n'était, des deux bords, qu'un interminable tableau de l'hiver : des prés, toujours des prés, jaunis, marécageux, enclavés des mêmes arbres de coupe, des mêmes haies monotones...
CHÂTEAUBRIANT, Lourdines, 1911, p. 201.
2. [Dans le temps] Anton. bref, court. Attente, tourment, toux interminable. Il me semblait que ce froid m'envahissait de plus en plus, au fur et à mesure de cet interminable voyage (BAUDEL., Paradis artif., 1860, p. 362). Après une interminable réclamation du public, Rostand est venu saluer deux fois (RENARD, Journal, 1900, p. 574). Interminable hiver. Lorsqu'il semblait fini, il recommençait toujours (ROLLAND, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1408) :
2. ... le souvenir de cette interminable soirée que nous passâmes, l'un à côté de l'autre; où, tout le temps, Suarès eut la constance de garder sa main contre son visage pour le protéger de mes regards.
GIDE, Ainsi soit-il, 1951, p. 1185.
3. [En parlant d'un écrit] Je finis cette interminable lettre en vous priant de croire à mon bien sincère attachement (TOCQUEVILLE, Corresp. [avec Gobineau], 1843, p. 62). Je vais encore passer tout cet hiver à Croisset, pour finir plus vite mon interminable bouquin (FLAUB., Corresp., 1879, p. 308).
4. Littér. [En parlant d'une caractéristique physique ou morale] Qui n'a pas de limite :
3. Je la disais sans âme, invinciblement lointaine et dédaigneuse, au-dessus de toute vie, sans passage, sans chemin, d'une interminable stupidité.
MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 481.
C. — Fam. [En parlant d'une pers.] Très long ou très lent dans ses actes, ses paroles. Discoureur interminable. Elle est si longue à faire aucun acte, qu'elle est interminable avant d'accepter qu'on essaye de l'endormir (JANET, Obsess. et psychasth., 1903, p. 331).
REM. Interminé, -ée, adj. a) Qui n'est pas achevé, terminé. Synon. inachevé. Édifice, phrase, ouvrage interminé(e). Une longue une seule une interminable lettre d'amour interminée (ARAGON, Rom. inach., 1956, p. 56). b) Qui semble n'avoir pas de fin, de terme. Synon. infini. Étendue interminée. Le Mammifère n'est déjà plus l'élément étroitement esclave du phylum sur lequel il est apparu. Autour de lui une « aura » de liberté, une lueur de personnalité, commencent à flotter. Et de ce côté-là, par suite, des possibilités se dessinent, — interminées et interminables en avant (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 170).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. [Fin XIVe s. controversies interminables (ORESME, ap. MEUNIER, Thèse, 185)]; 1457 [date du ms.] (Crainte amour. et beatit. cel., Ars. 2123, f° 13 v° ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. interminabilis « interminable ». Fréq. abs. littér. : 1 203. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 563, b) 1 698; XXe s. : a) 2 544, b) 2 195.

interminable [ɛ̃tɛʀminabl] adj.
ÉTYM. V. 1361; bas lat. interminabilis, de in- (→ 1. In-), et bas lat. terminabilis, du lat. class. terminare. → Terminer.
1 Rare. Qui n'a pas de terme, de fin. Éternel, infini. || « La vie interminable » (Montesquiou). || « L'enfer interminable » (L. Bloy, in T. L. F.)
2 Cour. Qui ne semble pas avoir de terme; de limite (dans l'espace ou dans le temps); qui continue très longtemps. Durée (de longue), fin (sans); énorme, éternel, infini, long.(Spatial). || Cortège, colonne (cit. 15), cordon (cit. 9), rang, file (cit. 10) interminable (→ 2. Air, cit. 22). || La file était interminable. → S'étendre à perte de vue, n'en plus finir. || D'interminables rames de wagons. → 4. Rame, cit. 4. || Des jambes interminables.(Temporel). || Conversations, discours; phrases, digressions, silences interminables (→ Bouffi, cit. 4; 1. claque, cit. 1; flotter, cit. 12; hacher, cit. 14). || Une interminable soirée (→ Engourdir, cit. 2). || Tâche, travail interminable, que l'on ne peut terminer (cf. Toile de Pénélope).
1 (…) ce roi sage qui a su calmer des querelles ecclésiastiques qu'on croyait interminables.
Voltaire, les Guèbres, Disc. historique et critique.
2 (…) des mains pâles, aux doigts interminables.
Maupassant, Fort comme la mort, I, II.
2.1 Velbar, dont la belle voix était connue, fut chargé de dire en solo les couplets d'une interminable complainte dont le régiment entier chantait en chœur le refrain éternellement pareil.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 268.
3 Pendant des semaines et des semaines, ce fut l'interminable défilé des ânes, des chameaux, des mulets qui ravitaillaient la colonne.
Jérôme et Jean Tharaud, Rabat, VI.
4 (…) les minutes paraissent à la fois interminables et passionnantes d'intérêt.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIII, p. 195.
5 La sirène, ce soir-là, fut interminable. Mais elle cessa cependant, comme les autres soirs.
M. Duras, Moderato cantabile, p. 152.
Personnes. Rare. || Un interminable discoureur.
CONTR. Borné, fini. — Bref, court, limité, rapide.
DÉR. Interminablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Interminable — In*ter mi*na*ble, a. [L. interminabilis: cf. F. interminable. See {Terminate}.] Without termination; admitting no limit; boundless; endless; wearisomely protracted; as, interminable space or duration; interminable sufferings; an interminable… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • interminable — adjetivo 1. (antepuesto / pospuesto) Que dura demasiado, o que no se acaba nunca: Parece que este trabajo no tuviera fin, se me está haciendo interminable. Nos ha soltado un interminable discurso. Sinónimo: inacabable …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • interminable — I adjective boundless, ceaseless, constant, continual, continuous, drawn out, durable, endless, eternal, everlasting, extended, extensive, illimitable, immeasurable, incessant, indeterminate, inexhaustible, infinite, innumerable, limitless, long… …   Law dictionary

  • interminable — (adj.) late 14c., from L.L. interminabilis, from in not (see IN (Cf. in ) (1)) + terminabilis, from terminalis (see TERMINAL (Cf. terminal)). Related: Interminably …   Etymology dictionary

  • interminable — unceasing, *everlasting, endless Analogous words: perpetual, iasting, perdurable, permanent: incessant, *continual, continuous, constant: eternal, infinite Contrasted words: intermittent, periodic: stopped, discontinued (see STOP): ended,… …   New Dictionary of Synonyms

  • interminable — [adj] infinite boring, boundless, ceaseless, constant, continuous, day and night*, dragged out*, dull, endless, eternal, everlasting, immeasurable, incessant, interminate, limitless, long, long drawn out*, long winded, looped, never ending, no… …   New thesaurus

  • interminable — (Del lat. interminabĭlis). adj. Que no tiene término o fin …   Diccionario de la lengua española

  • interminable — ► ADJECTIVE ▪ endless. DERIVATIVES interminably adverb. ORIGIN Latin interminabilis, from in not + terminare to end …   English terms dictionary

  • interminable — [in tʉr′mi nə bəl] adj. [OFr < LL interminabilis: see IN 2 & TERMINABLE] without, or apparently without, end; lasting, or seeming to last, forever; endless interminably adv …   English World dictionary

  • interminable — adj m y f Que no termina, que no tiene fin, que se alarga con el tiempo y en el espacio, que dura mucho tiempo: La caravana parecía interminable , la interminable historia de silencios rencorosos, un cortejo fúnebre interminable, una secuela… …   Español en México

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”